L’employer branding: un atout recrutement pour votre fiduciaire

Guerre des talents, arrivée des « millennials » sur le marché du travail, désaffection pour la profession de comptable, autant de défis pour les fiduciaires qui recrutent. L’employer branding peut vous aider à les relever.
 
Depuis quelques années, recruter de nouveaux collaborateurs est devenu plus difficile pour les fiduciaires. En cause, notamment, la difficulté de trouver des candidats: la profession de comptable fait en effet officiellement partie des métiers en pénurie dans les trois régions du pays. À cette raréfaction s’ajoute un changement de mentalité parmi les représentants de la nouvelle génération — les millennials — qui cherchent aujourd’hui à mettre plus de sens dans leur travail, à choisir un employeur dont les valeurs correspondent aux leurs et à trouver un meilleur équilibre entre travail et vie privée.
 

Une marque employeur pour sortir du lot?


 
Face à un marché du recrutement où les candidats ont la main, les fiduciaires doivent redoubler d’efforts pour attirer la perle rare, mais aussi pour la conserver. Mais comment signaler votre différence face aux dizaines de concurrents qui se pressent au portillon? La réponse réside en grande partie dans une technique qui gagne chaque jour en popularité: l’employer branding, en français, le développement d’une « marque employeur ». La marque employeur désigne l’image qu’a une entreprise auprès de ses collaborateurs, mais aussi des candidats potentiels. Elle permet à l’entreprise de se distinguer de ses concurrents en mettant en avant les spécificités du contexte de travail qu’elle propose à ses collaborateurs, afin non seulement d’attirer des candidats, mais surtout de séduire les candidats les plus susceptibles de s’y intégrer et d’y rester.
 

Comment créer votre marque employeur?


 
En réalité, une marque employeur se découvre plutôt qu’elle ne se crée. Il ne s’agit pas en effet d’inventer une nouvelle identité pour votre fiduciaire, mais plutôt de partir à la recherche de sa culture et de ses spécificités, et ensuite de communiquer à leur sujet.
 
La première étape est donc de bien comprendre les caractéristiques de votre entreprise. Voici quelques questions que vous pouvez vous poser pour entamer cette réflexion:

  • Quels types de clients servez-vous? Grandes entreprises, PME, TPE, indépendants? Êtes-vous spécialisés dans un secteur ou un type d’entreprises?
  • Quel est le degré d’autonomie et de responsabilisation de vos collaborateurs? Sont-ils strictement contrôlés ou ont-ils au contraire la pleine responsabilité de leurs dossiers?
  • Qu’en est-il de la formation? Organisez-vous régulièrement des formations ou envoyez-vous régulièrement vos équipes acquérir de nouvelles compétences?
  • Votre cabinet est-il entièrement digitalisé ou êtes-vous encore fort « papier »?
  • Le télétravail est-il la norme ou l’exception? Les horaires sont-ils stricts ou flexibles?
  • Avez-vous prévu de petits avantages, comme un abonnement à la salle de sport la plus proche ou à la piscine?
  • Organisez-vous régulièrement des événements pour souder votre équipe (soirées au restaurant, activités sportives ou culturelles, teambuildings…)?
  • Existe-t-il des perspectives de carrière ou d’élargissement des responsabilités pour vos collaborateurs?
  • Chacun sort-il du bureau pour l’heure de table ou prenez-vous plutôt vos repas ensemble dans un réfectoire ou une cantine d’entreprise?
  • À quoi ressemble votre environnement de travail? La décoration est-elle sobre? Design? Chaleureuse?
  • Avez-vous prévu un espace de détente sur le lieu de travail?
  • Existe-t-il un parcours d’onboarding pour les nouvelles recrues? Avez-vous mis en place un système de parrainage ou de mentoring?

 
Vous pouvez encore enrichir cette réflexion en vous interrogeant sur la mission, la vision et les valeurs de votre entreprise, les actions de responsabilité sociale que vous menez, les services que vous proposez à vos clients, etc. La combinaison de ces éléments crée une identité unique: celle de votre fiduciaire.
 

Communiquez vers l’extérieur


 
Lorsque vous avez une idée plus claire de votre marque employeur, vous pouvez commencer à communiquer vers l’extérieur. Une foule de possibilités existent: créer de petites capsules vidéo pour présenter vos collaborateurs, lancer un blog où vous écrivez seul ou avec les membres de votre équipe, publier régulièrement des statuts et des photos sur les réseaux sociaux (par exemple de vos moments de formation ou de vos teambuildings…). La créativité n’a pas de limites. Un autre avantage ce travail de communication: vos efforts contribueront également à augmenter la notoriété de votre fiduciaire, et vous amèneront sans doute de nouveaux clients. Et si vous manquez d’idées ou cherchez un soutien, il vous est toujours possible de vous faire accompagner par des spécialistes de la communication digitale. Qui sait, vous en avez peut-être parmi vos clients?
 
Nous remercions Ryan et Ludovic, fondateurs de la communauté française « vie de comptable » et du site de recrutement pour fiduciaires Happycab.fr pour leur aide dans la réalisation de cet article.