Fiduciaire Equity basée à Liège.

6 comptables travaillant avec Bob, Bob-demat et Skwarel.

En juin 2016, la fiduciaire Equity a choisi la digitalisation pour laisser plus de place au conseil et à l’accompagnement de ses clients.

Pour Grégory Bruchansky, qui vient de reprendre la fiduciaire, ce passage au digital est le résultat d’un choix, mais il est aussi dans la droite ligne de la démarche entreprise par Luc Hanssen, le fondateur de l’entreprise, qui lui a passé le flambeau. “Le bureau fondé par mon prédécesseur était déjà animé par une philosophie de transparence et de communication rapide des informations comptables”, explique Grégory Bruchansky. “Et SKWAREL représente pour nous – car Monsieur Hanssen a participé à ce choix – une nouvelle étape, vers encore plus de transparence et de communication.”

Consulter les comptes en fin de journée

La volonté des deux experts comptables est identique : permettre aux indépendants et aux dirigeants de PME de consulter leur comptabilité le soir, quand leur journée de travail est terminée et qu’ils ont le temps de réfléchir. “Beaucoup de nos clients veulent avoir une vue claire sur leurs dépenses, et comprendre où part l’argent de leur entreprise”, explique Luc Hanssen. “Avec SKWAREL, ils peuvent aller jusqu’au niveau le plus fin de détail : le pdf du document comptable d’une écriture spécifique. Avec une interface utilisateur très intuitive, qui permet en quelques clics d’accéder à un niveau de reporting de plus en plus détaillé. Nos clients sont ravis de cette fonctionnalité. D’autant qu’il existe actuellement très peu d’outils de reporting orientés spécifiquement vers les petites entreprises”. La facilité d’utilisation de l’interface a d’ailleurs incité Grégory Bruchansky à utiliser aussi SKWAREL lors des réunions avec ses clients. “Dès qu’il y a une question sur un poste particulier du bilan ou du compte de résultats, nous pouvons creuser la question avec le client sous ses yeux. Cela nous permet de démontrer l’avantage de la plateforme et de lui faire comprendre qu’il peut, lui aussi, très facilement procéder à ce genre d’analyse quand il le souhaite, depuis son propre ordinateur”, précise l’expert-comptable. “Cerise sur le gâteau, cela nous permet de mieux faire comprendre à nos clients le travail de l’expert-comptable puisqu’ils ont accès à l’ensemble des écritures, opération par opération.”

Nous ne vendons pas d’encodage

Pour Grégory Bruchansky, cette dimension d’analyse et de réflexion est au centre de l’activité de sa fiduciaire. “Nous ne vendons pas de l’encodage à nos clients. Ce n’est pas là que réside notre valeur ajoutée”, insiste-t-il. “Nous vendons du conseil. L’encodage, c’est seulement l’activité qui permet de disposer des éléments sur lesquels fonder ces conseils. Par ailleurs, SKWAREL présente l’information de manière simple, intuitive et très pédagogique, ce qui permet à nos clients, dans un premier temps, de réfléchir par eux-mêmes et de mieux comprendre les forces et les faiblesses de leur entreprise. Et, dans un second temps, de nous poser leurs questions et nous demander notre avis. Personnellement, j’apprécie particulièrement l’importance que SKWAREL donne à la gestion de trésorerie et à l’analyse des cash-flows. Avant de reprendre cette fiduciaire, j’ai eu l’occasion d’accompagner plusieurs entreprises dans une procédure de redressement judiciaire. Je sais donc à quel point une mauvaise gestion de la trésorerie peut entraîner une entreprise dans des difficultés parfois insurmontables. Avec SKWAREL, la mise à jour rapide et la consultation instantanée des comptes permettent à nos clients de mieux réaliser l’écart qui existe entre le délai d’encaissement de leurs factures clients et les conditions de paiement de leurs fournisseurs. Cela les incite à envisager d’un autre oeil leur politique en matière de délais de paiement et de chercher activement à maintenir l’équilibre de leur trésorerie.”

Un besoin chez tous les clients

Au départ, Grégory Bruchansky pensait que la possibilité d’accéder en ligne à la comptabilité de leur entreprise intéresserait principalement les jeunes entrepreneurs. “Mais j’ai rapidement constaté que beaucoup d’entrepreneurs plus âgés apprécient eux aussi cette facilité de consultation”, confie notre interlocuteur. “Pour vous donner un exemple, un de nos clients les plus enthousiastes a largement dépassé la cinquantaine: il est ravi de pouvoir consulter régulièrement ses comptes et de tout avoir en ligne. Et beaucoup de clients sont très satisfaits de ne plus devoir nous demander des copies de leurs documents comptables: il leur suffit d’un clic pour télécharger le document dont ils ont besoin, même s’il est dix heures du soir au moment où ils se penchent sur leurs comptes.”

Objectif 2017: 95% de dématérialisation

Si les clients les plus jeunes de la fiduciaire se sont déjà familiarisés avec le scanning et l’envoi de document, ils n’ont pas encore tous franchi le pas. “Nous avons choisi une approche graduelle. Nous réalisons nous-mêmes la dématérialisation et l’encodage pour les clients qui préfèrent encore nous apporter leurs documents eux-mêmes”, explique Grégory Bruchansky. “En parallèle, je leur explique que c’est évidemment plus simple pour moi s’ils scannent eux-mêmes leurs documents et que je suis donc prêt à faire un geste en échange et à baisser mes honoraires. Mais ils ont déjà accès à SKWAREL, ce qui leur permet de comprendre l’intérêt de la démarche. Pour le moment, 25% de nos clients sont entièrement dématérialisés et nous visons les 95% l’an prochain! Cette méthode de travail nous permettra d’économiser du temps et donc, de nous consacrer sur ce qui, à mon sens, est l’avenir de la profession de comptable : le conseil personnalisé.”

DSC_0011

Beaucoup de nos clients veulent avoir une vue claire sur leurs dépenses, et comprendre où part l’argent de leur entreprise. Avec SKWAREL, ils peuvent aller jusqu’au niveau le plus fin de détail : le pdf du document comptable d’une écriture spécifique. Avec une interface utilisateur très intuitive, qui permet en quelques clics d’accéder à un niveau de reporting de plus en plus détaillé. Nos clients sont ravis de cette fonctionnalité. D’autant qu’il existe actuellement très peu d’outils de reporting orientés spécifiquement vers les petites entreprises.

Grégory Bruchansky, comptable , Equity

Une démonstration gratuite chez vous avec un expert?